MODELES 2D et 3D

Traitement informatique des données

Un drone est en mesure d'être programmé pour photographier à altitude constante et selon un maillage précis une zone déterminée. Les clichés se superposent ce qui permet de les assembler pour produire une orthophotographie ou modèle numérique de terrain et procéder ensuite à des mesures photogrammétriques.

Cette technique qui résulte de la combinaison de plusieurs dizaines ou centaines de clichés offre une grande précision pour mesurer et évaluer dans les domaines suivants :

  • relevé de dégradations naturelles comme l'évolution du trait de côte après une série de tempêtes
  • estimation de surfaces cultivables dégradées par la météo ou du gibier
  • simulation d'écoulement des eaux et inondations
  • calcul de volumes
  • calcul de surfaces
  • inventaires
  • fouilles archéologiques

topographie, architecture, urbanisme, assurance, agriculture, gestion de l'environnement

La photogrammétrie

Technique qui repose sur une modélisation rigoureuse de la géométrie des images et de leur acquisition afin de reconstituer une copie 3D exacte de la réalité

L'orthophotographie

Image obtenue par le traitement de clichés aériens dont la géométrie a été redressée de sorte que chaque point soit superposable à une carte qui lui correspond. Elle semble donc être prise à la verticale de tous les points qu'elle figure

error: Content is protected !!